Location voiture sans permis Lyon

Location de voiture sans permis sur Lyon et la région Lyonnaise suppression et retrait de permis.

Que faire en cas de suspension de permis ou d’annulation ?

La location d’un véhicule sans permis est un moyen très pratique de palier à un retrait de permis tout en restant dans la légalité, le tout sans perdre la main sur le plan conduite.

D'autre part un véhicule très pratique en ville où les places de parking se font de plus en plus rares !

COMMENT LOUER PAS CHER UNE VOITURE SANS PERMIS A LYON ?

Vous devez vous munir des pièces qui nous sont nécessaires pour établir votre identité et connaître votre domicile. Vous devez signer un contrat de location de véhicule sans permis et déposer une caution forfaitaire de 2000 euros. Vous devez régler le montant attendu de la location.

Pour profiter de votre voiture de location sans permis vous devez :

  • Avoir + de 21 ans

  • Avoir un justificatif de domicile de moins de 3 mois (original de l'extrait Kbis pour les entreprises - copié à l'agence)

  • Avoir une pièce d'identité à votre nom en cours de validité (pièce d'identité du gérant pour les entreprises)

  • Avoir une carte bleue à votre nom

Il vous faudra prendre et restituer la voiture sans permis dans nos locaux après nous avoir obligatoirement prévenu de l'heure de votre passage.

Horaires d'ouverture : Du lundi au vendredi: 8h à 12h et 14h à 18h

Louer une voiture sans permis à Lyon : quels avantages ?

Bien sûr en louant une voiturette sans permis, le conducteur ne doit pas s’attendre à éprouver les joies et les sensations qu'il pourrait retirer de la conduite d’une voiture sportive ou de luxe… L'utilisation d'une voiture sans permis a pour finalité de se déplacer d'un point A à un point B (de préférence assez proches), ce qui est au fond le but ultime de tout déplacement en voiture.

La voiturette de location a de nombreux atouts qui ont déjà convaincu de nombreux automobilistes et qui, au vu des tendances sociétales, continuera à faire de nouveaux adeptes.

1° La faible consommation :

  • Le véhicule sans permis consomme très peu de carburant, en cette période de hausse constante des prix à la pompe cela devient un avantage considérable.

2° L'adaptation au milieu urbain :

  • Du fait de sa taille très réduite, la voiturette est très facile à garer et à utiliser en ville.

3° La commodité :

  • Contrairement à un deux-roues, le véhicule sans permis permet de transporter deux personnes ainsi que leurs affaires (bagages, sacs de courses…), et les maintenir au chaud et au sec.

4° La sécurisation des utilisateurs :

  • C'est un atout que les partisans de la voiturette et que les constructeurs mettent en avant : le pourcentage d’accidents en mini-voiture est plus bas que celui des autres véhicules. C’est pourquoi les familles qui en ont les moyens préfèrent offrir à leurs enfants de moins de 18 ans un véhicule sans permis plutôt qu’un scooter ou une moto qui sont plus dangereux. Les accidents en voiturettes seraient à la fois moins nombreux et moins graves que les autres accidents de circulation, il s'agirait principalement d'accrochages.

5° La réponse à un besoin :

  • La location d’un véhicule sans permis est d’un grand secours pour une population de plus en plus importante.

En raison du renforcement de la réglementation (multiplication de radars, durcissement des pénalités …), un conducteur peut vite voir son permis de conduire retiré ou suspendu. Ce qui devient synonyme de difficultés pour la vie de tous les jours mais également risque de perte d’emploi dans certains cas (et des difficulté accrues pour en retrouver un).

La voiture sans permis permet d'effectuer des déplacements facilement et de manière indépendante, sans avoir besoin de disposer du fameux papier rose. Elle est d’une grande utilité pour ceux qui n’arrivent pas à obtenir leur permis de conduire (difficulté croissante du code et de l’examen pratique). La voiturette répond de la même façon à un besoin de mobilité de la population rurale (besoin qui s’accroît avec la diminution de transports en commun dans certaines régions de France).

Elle permet de répondre à un appel au secours des citadins qui sont fatigués des éternels retards et/ou grèves des trains, bus, métro, tramways… Le véhicule dans permis confère également un sentiment de sécurité pour les personnes âgées et les femmes, sentiment de sécurité que ne permettent pas les transports en commun de certaines villes à certaines périodes de la journée.

Que faire en cas de retrait de permis ?

Le retrait de permis, c'est : juridiquement, soit une rétention administrative du permis de conduire, suite à la commission d'une infraction particulièrement grave, soit l'obligation de restituer son permis de conduire, de manière provisoire, suite à une suspension ou de manière définitive, en cas d'annulation du permis de conduire.

En pratique, une interdiction de conduire pour un temps déterminé ou indéterminé.

Le retrait d'un permis de conduire peut donc se produire dans différentes hypothèses, et n'entraînera pas les mêmes conséquences... hormis, bien entendu l'interdiction de conduire !

Il est ainsi tout d'abord essentiel de se demander si le retrait du permis de conduire est dû à une suspension ou une annulation du permis de conduire.

De plus, le retrait du permis de conduire entraîne les questions suivantes :

  • Pourquoi ce retrait du permis de conduire ? Dans quelles conditions ce retrait de permis est-il fait ?

  • Que faire après un retrait de permis de conduire ?

Retrait de permis : pourquoi ?

Trois hypothèses peuvent justifier un retrait de permis de conduire :

  • La commission d'une infraction au code de la route particulièrement grave peut être suivie par une rétention administrative du permis de conduire pour une durée déterminée qui est notifiée à l'automobiliste pris sur le fait,

  • La commission d'infractions graves au code de la route entraînera la convocation de l'automobiliste devant le juge pénal, lequel pourra être amené à prendre comme sanction complémentaire une suspension ou une annulation du permis de conduire, en fonction de l'infraction litigieuse,

  • Le retrait de l'intégralité des points d'un permis de conduire entraîne de facto l'annulation de ce permis de conduire ; cette annulation n'est cependant opposable à son titulaire qu'après réception d'une lettre recommandée lui notifiant l'intégralité de ces retraits de points et l'informant de l'obligation de restituer son permis de conduire sous 10 jours à compter de la réception de cet envoi, désormais intitulé 48 S

Retrait de permis : quelles solutions?

En cas de retrait de votre permis de conduire, deux solutions s'offrent à vous :

  • Accepter cette décision de retrait du permis de conduire, et vous conformer à l'interdiction de conduire qui en découle, soit pour une durée déterminée, soit à condition de repasser le permis de conduire,

  • Envisager de contester cette décision si vous estimez qu'elle est contestable.

Visiter ce site pour plus d'information concernant le retrait et la suspension de permis conduire

http://www.retraitdepermis.com/